SEMAINE DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

Publié le 7 Juillet 2017

Pour fêter ses 70 ans le PCP vous propose

EXPOSITIONS & ANIMATIONS

aux couleurs du Japon

Une manifestation à ne pas manquer

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

EXPOSITIONS PHOTOGRAPHIQUES

du 25 novembre au 3 décembre 2017

SALLE MOZART DE L’ESPACE DES ARTS
Les Pavillons-sous-Bois

 

Photographes invitées d’honneur

Véronique Durruty et Yurina Niihara

avec la participation de

Jeunes photographes de l’école EFET


ainsi que des photographes du Photo Club Pavillonnais
et des clubs de l’Union Régionale de la FPF

VERNISSAGE SAMEDI 25 À PARTIR DE 10H

Rétrospective des anciens membres du club

LE PHOTO-CLUB PAVILLONNAIS FÊTE SES 70 ANS
Marie-Antoinette Renaud - John Batho - Christian Calméjane
Gilles Navet - Xavier Lefort - Claude et Béatrice Farina
Jean Lacoste - Bernard Sanch … et d’autres !

 

Grand Prix d’Auteur de l’URAPNEIF - Palmarès à 11h

Cliquez sur le triangle pour une visite en immersion

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

ANIMATIONS
PROGRAMME

Bibliothèque Municipale
du 7 octobre à fin 2017 

Christian Calméjane : « Voyage au Japon » (Photographies)

Conférence le 7 octobre sur « Hokusaï »
Présenté par Sylvie Testamarck
Sylvie Testamarck obtient un diplôme des Beaux-Arts de Paris, section sculpture, en 1984. Elle se consacre à la sculpture jusqu’en 1992, date à laquelle elle abandonne définitivement cet outil d’expression au profit du dessin.
Elle est aussi professeur d’histoire de l’art à l’Université Populaire Averroès de Bondy.

 

Galerie Jean-Baptiste Claudot > fb
du 17 novembre au 3 décembre 2017

Ryoko Shinohara, peintre japonaise

espacedesarts@wanadoo.fr

Salle Mozart
Samedi 25 novembre 2017

 à 14 h 30    « S’inspirer d’HOKUSAÏ » par René-Augustin Bougourd

 15 h 45   Rencontres avec les photographes
                • Dédicaces
                • Stand Librairie " Bulle de Jeux " spécial Manga

 à 16 h 00    Rencontre et Dédicaces

 à 16 h 45    Ikébana, Art Floral par Kenji Tsutsumi

 à 17 h 00    Ikebana et Kotoe

 à 18 h 00    Présentation de Kimonos (probable),
                    Suivie par défilé Cosplay APJC et prise de vue

 

Dimanche 26 novembre 2017

 à 15 h 00    Atelier Ikebana (10 personnes)

En semaine

Visite guidée de l’exposition

Conférence « Manga » à l’APJC

 

Vendredi 1er décembre 2017

 à 20 h 30    GALA DE LA 3e IMAGE

2017 sera l’année du Gala des coups de cœur pour la tendresse d’Une Maman ou pour L’élégance du gris. Il y aura aussi un coup de sang contre la Violence des licenciements boursiers et un coup de poing contre l’exploitation de L’enfant soldat. Ironique avec Gilbert, pudique avec J’avais 12 ans, le montage audiovisuel montrera une nouvelle fois qu’avec la puissance des images et la créativité de la bande son, il est à même de tout dire sur le monde d’aujourd’hui. 

Entrée 2€ - Gratuit avec l’achat du catalogue de l’exposition.

 

Samedi 2 décembre 2017

 à 14 h 30    défilé de Cosplay avec des collégiens de Villemomble (sous réserve)

 à 16 h 00    Cinéma Salle Philippe Noiret (CECAS)Film : « Les délices de Tokyo »

Drame, Comédie
Film franco-germano-japonais réalisé par Naomi Kawase sorti en 2015.

Distribution : Kirin Kiki, Masatoshi Nagase, Kyara Uchida ...
Synopsis : Les dorayakis sont des pâtisseries traditionnelles japonaises qui se composent de deux pancakes fourrés de pâte de haricots rouges confits, « AN ».
Tokue, une femme de 70 ans, va tenter de convaincre Sentaro, le vendeur de dorayakis, de l’embaucher.
Tokue a le secret d’une pâte exquise et la petite échoppe devient un endroit incontournable...
Pour en savoir plus :

 

 à 18 h 00    Dégustation de Dorayakis

espacedesarts@wanadoo.fr

 

Dimanche 3 décembre 2017

 à 15 h 00    Démonstration de kimonos (sous réserve)

 à 17 h 30    Dégustation de thé selon les rites japonais

 

APJC
Samedi 25 novembre 2017

 à 18 h 00    Jusqu'à 2 h 00

Accueil des visiteurs de l'Espace des Arts sur le thème des Mangas

Conférence et exposition Manga
Concours d'habillement (Cosplay avec prises de vue)
Dîner japonais
soirée Mangas cultes vers 22h

Tout public > Tarif : 7€ /adhérent APJC : 5€.

 

Samedi 25 novembre 2017

 à 14 h 00    Contes japonais pour enfants par la  Compagnie de la Grue Blanche.

Tarif : 7€ / adhérent APJC : 5€ (tarif comprenant une entrée enfant de moins de 13 ans et une entrée adulte).

Cliquez ici pour plus d'infos

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

25 novembre au 3 décembre 2017
Salle Mozart - Espace des Arts - Les Pavillons-sous-Bois

INVITÉE D'HONNEUR

Véronique Durruty

JAPAN TRIP

"Le Japon, c'est un choc. La première fois que l'on y arrive, complètement jetlagué, nos repères se brouillent : c'est le coeur de la nuit, mais on n'a pas sommeil, et on y voit comme en plein jour; c'est Tokyo, la ville du futur, mais on y croise des femmes en kimono; plus loin, hors des villes, on verra un homme, dans son jardin, coiffer son pin au millimètre près, pour lui donner un air naturel mais parfait, à côté d'un monceau de déchets, dont on voit bien qu'ils sont là depuis des semaines : devant un toit aux tuiles vernissées, décorées de motifs exquis, l'installation électrique, chaotique, semble plus précaire que dans les bidonvilles des pays les moins avancés. Et partout cette énergie, palpable même dans les temples zen. C'est ce "Tohu-bohu" que j'ai voulu traduire dans cette exposition, en variant les techniques et les formats, les papiers et les sujets, les références historiques et géographiques, en passant de Tokyo aux sources chaudes de Kyushu, des Sumos et des geishas aux loligotics d'Harajuku.

Les photographies de l'exposition ont été prises entre 1999 et 2012, lors d'une dizaine de voyages sur l'Archipel, de Hokkaido à l'arhipel des Ryuku. Les tirages, numérotés et signés de 1 à 5, ont été réalisés, sous mon contôle, par Régis de Quadrilaser, et Christian Sauvan-Magnet du Pictorium."

© Véronique Durruty
© Véronique Durruty© Véronique Durruty© Véronique Durruty

© Véronique Durruty

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

 25 novembre au 3 décembre 2017
Salle Mozart - Espace des Arts - Les Pavillons-sous-Bois

INVITÉE D'HONNEUR

Yurina Niihara

RETOUR AU PAYS 

"Mes années de vie en France ont changé ma perception du Japon. Chacun de mes retours au pays je me sens étrangère, détachée et observatrice de cette culture qui a façonnée qui je suis

À l’instar d’une touriste occidentale, je découvre les coutumes de mon pays comme si je ne les avaient jamais pratiquées moi-même auparavant.

Les rituels du quotidien de la société japonaise deviennent pour moi des objets de curiosités sociologiques et de fascination iconographique.

Alors je les capture avec un appareil photo.

Voici donc une série de photos prises lors d’un voyage au Japon témoignant de mon nouveau regard sur mon pays.”

Ci dessous un extrait des photos de cette série

© Yurina Niihara extrait de "Retour au pays"
© Yurina Niihara extrait de "Retour au pays" © Yurina Niihara extrait de "Retour au pays"
© Yurina Niihara extrait de "Retour au pays" © Yurina Niihara extrait de "Retour au pays" © Yurina Niihara extrait de "Retour au pays"

© Yurina Niihara extrait de "Retour au pays"

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

Exposition de peintures
Galerie Jean-Baptiste Claudot

du 17 novembre au 3 décembre 2017

Ryoko Shinohara,
peintre japonaise

Lorsque nous sommes devant un  paysage magnifique, nous pouvons nous sentir totalement isolés, et nous pouvons parler avec la nature. Quand on  a cette sensation, notre cœur s'ouvre à l'extérieur et prend une profonde inspiration. À partir de ce moment, je me demande de pouvoir faire ce que je veux faire. J'aime ce silence. Le vent qui frappe la joue, l'odeur de l'herbe, la chaleur du soleil, le bruit du vent dans  les arbres, tous m’apaisent et me rafraîchissent. J'espère que ma peinture sera comme cette expérience pour vous aussi. A chaque fois que vous voyez des peintures sur le mur, vous serez invité à vous inviter à l'intérieur du tableau. Ma peinture , je pense et espère,  vous rappellera la liberté. Récemment, j'ai commencé à utiliser "Sumi" dans mes peintures. La délicate gradation en noir et blanc de "Sumi" et les couleurs brillantes de la fresque permettent l’expression de cette fraïcheur.

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOISSEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOISSEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOISSEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

du 7 octobre à fin 2017
Bibliothèque Municipale

« Voyage au Japon »

Photographies de
Christian Calméjane :

Christian Calméjane est né à Paris en 1948.
Il étudie à l'institut Français de photographie, (IFP) de 1966/1967.
Aussitôt son certificat d’aptitude obtenu en 1968, il entreprend un périple en auto-stop de Paris à Jérusalem,
Son parcours de vie sera ensuite naturellement marqué par ces deux passions :

« Voyager pour photographier…
Photographier pour voyager »

Pour Christian Calméjane (C.Calmé), la photographie est un jeu-passion, au cours duquel il surprend la réalité à l’état brut sans maniérisme, sans artifices pompeux.
Comme dans une partie de cache-cache, ces instants de vie parfois insolites mais jamais innocents, nous égarent dans les dédales de son regard curieux… L’esprit du visiteur, n’a qu’à suivre le charme de son propre imaginaire, pour y retrouver les traces cachées de ses émotions et devenir ainsi, par magie,  le Complices du photographe.

 

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOISSEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOISSEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

25 novembre au 3 décembre 2017
Salle Mozart - Espace des Arts - Les Pavillons-sous-Bois

Marie-Louise Pontus

Tokyo- Kyoto, en passant par le Fuji, le trajet classique des voyageurs étrangers, fut ma première expérience japonaise. Je fus immédiatement séduite par l'harmonie des contraires,  le subtil entremêlement d'un univers ressemblant technologiquement au nôtre mais parsemé d'éléments traditionnels.  Je fus conquise par l'esthétique, par la nature, si belle mais si rude.  Les rapports avec la religion, les relations sociales, plus difficiles à appréhender, m'intriguaient. De bonnes raisons pour revenir au Japon… L'installation d'un de mes fils à Tokyo, il y a plus de 8 ans, ancra définitivement mon lien à l'archipel.

Les matsuri représentent pour moi une source de rencontres et d'initiation à la culture japonaise.  A l'instar de nos fêtes patronales, ce sont des festivals traditionnels  locaux, étroitement liés à un moment particulier du calendrier :  religieux en l'honneur d'une divinité,  ou profanes, liés à la récolte ou à l'évitement de calamités ... Evènements innombrables existant souvent depuis des siècles, perpétrés de génération en génération, les Japonais s'y rendent en famille ou entre amis,  certains en tenue traditionnelle. Se mêlent processions shinto, musique et danse,  représentations théâtrales, sports et jeux, sans oublier les stands de dégustation de spécialités locales.

Dontosai Matsuri se déroule à Sendai chaque 14 Janvier, date de la première nouvelle lune : les décorations mises en place pour célébrer  le Nouvel An sont brûlées dans un grand feu sacré, apportant santé et fortune à ceux qu'il réchauffe. 

J'aimerais vous faire partager la chaleur communicative que j'y ai ressentie.

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

25 novembre au 3 décembre 2017
Salle Mozart - Espace des Arts - Les Pavillons-sous-Bois

Robin Santus

« Made in Japan », une phrase gravée sur le socle de mon  premier Nikon a été pendant des années mon unique relation avec ce pays.

C’est bien plus tard que mon fils cadet passionné de culture Manga m’a trainé à la Japan Expo et m’a initié à cet univers qui m’était totalement inconnu, jusqu’à ce jour d’octobre 2015, où nous sommes partis à la découverte physique de ce pays : un circuit initiatique qui nous a menés d’Osaka à Tokyo en passant par Hiroshima, Miyajima et Hakoné.

Le Japon est un pays fascinant de par sa culture, savant mélange entre modernité et tradition où gratte-ciels et magasins d’électronique n’ont pas éclipsé la cérémonie du thé, l’art  floral ou celui de la calligraphie.

C’est cette recherche permanente d’un certain esthétisme à laquelle s’ajoute une volonté systématique de perfectionnisme que j’ai cherché à traduire dans mon approche  photographique mais également en réalisant des impressions sur papier artisanal Awagami.

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
Robin Santus dédicacera son livre
le 25 novembre 2017
Salle Mozart - Espace des Arts - Les Pavillons-sous-Bois

Livret / zine "TEXAS Flavours & Short stories".
Il reste une quinzaine de livrets simples et plus qu'un seul (!) livret avec la photo de la "Water Tower de Groom sur la route 66".

Descriptif :
- Livret/Zine format 14 x 21 cm - 56 pages sur papier Munken Lynx 120g, couverture 300g. Réalisation : atelier Ooblik.
Tirage limité à 50 exemplaires.
- Photographies couleurs et N&B.
- Livret / Zine seul : 20 euros 
- 1 exemplaire - Zine + tirage signé 14 x 20 cm de la Water Tower de Groom - Route 66 : 45 euros.

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

25 novembre au 3 décembre 2017
Salle Mozart - Espace des Arts - Les Pavillons-sous-Bois

Caroline Flornoy

Je suis tombée amoureuse du Japon à l'âge de 6 ans : la littérature , la calligraphie , le cinéma ,les estampes , le théâtre .Tout m'intriguait , m'attirait irrésistiblement. Même ces lutteurs dont les silhouettes sont si éloignées de celles des équivalents occidentaux .

Au début , elles me faisaient douter de leur puissance sportive et me laissaient sceptique. Bien plus tard , je pus constater l'adoration que vouait le peuple japonais à ces demi-dieux mais je ne comprenais pas les règles et encore moins cet engouement .  J'étais " seulement "  fascinée...    

J'ai voulu aller plus loin ,j'ai fait des recherches . Et puis j'ai eu la chance de pouvoir me rendre plusieurs fois dans les écoles de lutteurs appelées "Sumo  beya " pour assister aux entrainements très matinaux des athlètes  .Ce fut une révélation ! Ces hommes dont on ne voit que la corpulence obèse allient une souplesse ,une rapidité ,une puissance ,un esprit tactique incroyables ,inattendus .

Depuis  1500 ans  ce sport nippon par excellence a évolué  , toujours dans la tradition shinto  et s'est ouvert à de nouveaux pays . Mongols , géorgiens  , même un égyptien ont rejoint le cercle très fermé des demi-dieux      du" ring " de sable , le " Dohyo " lieu des combats autour duquel spectateurs japonais et occidentaux passionnés dont je fais partie , s'enflamment  et lancent leur coussin d'assise pour honorer un beau combat.

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOISSEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

25 novembre au 3 décembre 2017
Salle Mozart - Espace des Arts - Les Pavillons-sous-Bois

Maryline Renoult

«Tokyo fourmille, Tokyo s’agite, mégalopole bouillonnate Tokyo m’épuise, c’est sous terre que je trouve un peu de repis...   

Hors de heures de pointe et du flux dense et bien huilés de tokoyïtes, ce sont les rêveurs, les bosseurs, les branchés, les fatigués, que je vois défiler. Tous à leur place comme si le rythme de la ville n’était qu’en fait, vu du dessous, que le ballet d’un désordre bien ordonné.

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

25 novembre au 3 décembre 2017
Salle Mozart - Espace des Arts - Les Pavillons-sous-Bois

Benoit Boudin
Vibrations

"D’un bout à l’autre du monde nocturne, 
l’obscurité révèle une large palette de phénomènes vibratoires.
Good vibrations ou bad trip,
bonne ou mauvaise fréquence. 
A chaque nuit suffit sa peine, 
sa routine ou son battement de cœur, 
moteur essentiel mais invisible, 
oscillant de façon irrégulière. 
Toujours en mouvement chez l’être vivant, 
pour le faire vibrer même dans l’immobilité. 
En mouvement permanent, mais pas pour l’éternité. 

Des véhicules filants, sources de vibrations parfois indésirables, 
emportent des corps sur des trajectoires pas forcément tracées. 
Marcher vite ou lentement, conduire, 
pédaler ou se laisser transporter, 
entrer ou sortir du béton armé - pas toujours jusqu’aux dents -,
mais créer et entretenir le mode vibratoire. 
Se sentir libre, en équilibre, sur le fil et enfin, fatigué.

Quand sensations humaines et vibrations urbaines se mêlent, 
elles entrent en résonance, ou pas, avec ou sans raisons.
Quand les unes tentent de s’accoutumer aux autres, 
quand les secondes contiennent les premières la cohabitation devient essentielle. 
D’un bout à l’autre de l’obscurité, pour élargir le champ des vibrations possibles."

texte de Delphine Ader

 

Tokyo, Osaka, Kyoto, Hiroshima : a l'évocation des ces noms, des images nous viennent, facilement identifiables.

Etant attiré par ces territoires urbains et les vibrations qu'ils génèrent, c'est avec une approche personnelle de la "street photography", les flous et les vitesses lentes, que l'envie est venue d'interpréter à la prise de vue ces jeux de lumières avec les attributs des villes, les passants, les voitures, les bus, les vélos, laissant libre cours à l'interprétation personnelle.

Ce travail sur les vitesses lentes fait partie d'une série "Vibrations", et est une démarche me permettant d'estomper le décor urbain, si lumineux et rendant très présent le publicité, boutiques, panneaux des villes.

 

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

25 et 26 novembre 2017
Mairie des Pavillons-sous-bois - Salle du Conseil Municipal - Les Pavillons-sous-Bois

Marc Trigalou
Hors saison

Cette fois c'est décidé, je pars hors saison!
Assez des foules, des réservations des mois à l'avance, des prix élevés, des soit disant périodes idéales, etc....
De mes quelques voyages au Japon, c'est certainement celui que j'ai préféré. C'était un pari un peu risqué. Le nord du pays subit l'hiver. A Hokkaido, en particulier, il peut faire moins 30°. La vie tourne au ralenti, rythmée par des conditions climatiques très rudes. Les touristes ne sont pratiquement pas là, il fait trop froid. Et puis, il n'y a certainement rien à voir ni à observer!
Tout n'est que glace, neige, silence, enfin.....presque.

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS
SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

Katsushika Hokusai est un peintre japonais qui a vécu de 1760 jusqu’à 1849, pendant la période d’Edo.

On peut le rattacher au mouvement artistique d’Ukiyo-e, qui est considéré comme l’Âge d’or de la peinture japonaise. Hokusai est la figure la plus reconnue de ce mouvement aujourd’hui.

Hokusai avait 18 ans, quand il est entré dans l’atelier de Katsukawa Shunsho, qui était un des maîtres les plus réputés de son époque. Après avoir étudié avec Katsukawa Shunsho, Hokusai a commencé à peindre ses propres tableaux. Ces peintures, lentement, le rendent célèbre jusqu'à ce qu'il devienne l'un des artistes les plus connus au Japon.

Hokusai a transformé l’art du portrait en peignant des scènes de la vie quotidienne dans les villes japonaises et en prenant souvent comme modèle les courtisanes et les acteurs de théâtre qui cotoient les paysages, les plantes, et les animaux.

SEMAINE  DE LA PHOTO 2017 DES PAVILLONS-SOUS-BOIS

Horraires des lieux d'expositions

La salle Mozart
Espace des arts : 144 avenue Jean Jaurès, 93320 Les Pavillons-sous-Bois
VERNISSAGE SAMEDI 25 novembre À PARTIR DE 10 H Ouverture 9h à 19 h
Du 26 novembre au 3 décembre de 14 h à 19 h

Galerie J. B. Claudot
Espace des arts : 144 avenue Jean Jaurès, 93320 Les Pavillons-sous-Bois
Tous les jours de 14 h à 19 h
Nocturne jusqu’à 22 h les mercredis et samedis

Salle du Conseil municipal
Mairie des Pavillons-sous-Bois : 144 avenue Jean Jaurès, 93320 Les Pavillons-sous-Bois
25 et 26 novembre  14 h à 18 h 30

Bibliothèque
8, allée Robillard, 93320 Les Pavillons-sous-Bois
Mardi et vendredi : 14 h à 18 h
Mercredi et samedi : 10 h à 18 h

APJC
23, allée Étienne Dolet, 93320 Les Pavillons-sous-Bois
Lundi, mardi, jeudi et vendredi : de 14 h  à 21 h 
Mercredi :  9 h  à 12 h 30 et 14 h  à 21 h
Samedi :  14 h  à 19 h

Espace des arts : 144 avenue Jean Jaurès, 93320 Les Pavillons-sous-Bois

Accès (à 20mn de Paris) :
> Porte de Bagnolet : A3 prendre sortie 3, [Bondy] Vous êtes sur la RN3. Direction D 117
> Porte de Pantin :  RN3, puis direction D 117 (Le Raincy, Hotel de ville, Espace des arts)

> RER E : Changement à Bondy. Tram-train T4 jusqu'à la gare des Pavillons-sous-bois. 

> Bus 105 : terminus Mairie des Pavillons-sous-bois

> Bus 146 : arrêt Président Wilson - Mairie (des Pavillons-sous-bois).

Rédigé par Dominique Dumas

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article